Table Ronde BPW Lausanne - Impressions

[Par Emma H] Polyquity s’est rendu à la table ronde de Business and Professional Women Lausanne organisée le 11 octobre. Ensemble nous avons discuté de la question : "Que signifie réussir sa carrière ?"

La table ronde fut animée par Camille Andres, créatrice de femmesleaders.ch en 2017 avec le soutien de Tamedia, accueillant trois femmes, membres de BPW :

  • Pauline Burgener, Docteur en biologie, CEO & Founder Dr Burgener Switzerland
  • Jacqueline de Quattro, Conseillère d’Etat, Cheffe du Département du territoire et de l‘environnement
  • Cécile Dussart, Vice-Présidente Opération Nestlé Skin Health

Elles nous ont parlé de leurs avis ainsi que de leurs expériences en tant que femmes face à leur carrière et au monde du travail.

BPW-Table-Ronde3

La soirée a débuté avec une présentation du Réseau par la Présidente de BPW Lausanne, Rodica Rosu Fridez, à droite sur la photo. Nous avons alors découvert l'historique et les actions de BPW, à redécouvrir dans notre article 1000 femmes manager en 2030.

Le débat a tout d’abord été orienté sur les quotas et s’ils étaient nécessaires selon elles. Globalement elles furent toutes d’accord sur le fait que les quotas ne devaient en aucun cas être l’unique raison d’une embauche chez une femme et que beaucoup de femmes n’osent malheureusement pas se présenter à certains postes. Non pas par manque de compétences mais simplement car certaines désirent des temps partiels et qu’avec un poste à responsabilité cela demande des compromis. Ainsi, pour les postes qui donnent de grandes responsabilités, beaucoup plus d’hommes se présentent que de femmes.

Par la suite, la réussite dans le monde du travail ainsi que ses obstacles ont été abordés. Effectivement pour les femmes, la maternité est vue comme un grand frein à leur carrière, tout d’abord car les structures de garde d’enfant ne sont pas adaptées, que les jeunes pères ne peuvent pas prendre de congés paternités et que les temps partiels masculins sont peu répandus et acceptés. Il est aujourd’hui compliqué en tant que femme de jongler avec cela sachant qu’un homme n’a pas autant besoin de se poser la question.

Enfin, elles ont abordé le soutien reçu pour réussir leur carrière. Elles ont eu beaucoup de soutien de la part de leur famille, notamment les parents qui ont pris soin de leurs petits-enfants lorsque c’était nécessaire. Elles soulignent aussi l’importance des réseaux ainsi que des mentors afin de booster les opportunités. Elles notent néanmoins la présence d’une rivalité entre femmes, un réel problème !

Suite à cet échange, il est clair qu’une femme peut avoir une carrière ainsi qu’une vie familiale, mais que les obstacles les dirigent vers la famille, et les hommes vers leur carrière.

La conférence en quelques chiffres :

Au Conseil National Suisse, 67 sur 200 représentants sont des femmes
Au Conseil d’Etat Suisse, 7 sur 46 représentants sont des femmes
80% des mères travaillent à temps partiel
60% des femmes travaillent à temps partiel
En suisse ⅓ des femmes universitaires nées entre 1960 et 1964 n’ont pas d’enfant
Les femmes passent en moyenne 1h30 de plus sur les tâches ménagères que les hommes

Nous notons également la création officielle de la branche Young BPW Lausanne lors de cet événement. Cette section s'adresse aux jeunes femmes qui souhaitent faire décoller leur carrière et profiter de l'expertise présente à travers le réseau. Nous tenons à féliciter Samira Amicone et Alma Moya Losada !
BPW-Table-Ronde7

Credits photos : BPW Lausanne
https://www.facebook.com/nereanaraphoto/
https://www.facebook.com/naivestudioleman/